Nous sommes un organisme de formation continue professionnelle qui répond aux besoins des jeunes diplômés et des enseignants en quête de modèles de pratiques soutenus par la science et adaptés aux spécificités de l'ostéopathie.

🌎 Explorer d'autres cultures et d'autres représentations du corps et de la santé. 
💆🏽‍♀️ Appréhender les connexions corps-esprit avec les neurosciences de la perception.
🎓 Découvrez nos publications scientifiques indexées, nos Podcasts, nos cours en ligne à la demande et nos formations continues professionnelles en présentiel & en distanciel!

Rafael Zegarra-Parodi, de nationalité française et péruvienne, exerce en tant qu'ostéopathe en libéral à Paris depuis 1999, mettant à profit ses compétences également en tant qu'enseignant et chercheur en ostéopathie (h-index = 10). Il transmet son expertise dans différents centres de formation en ostéopathie en Europe et aux États-Unis. Par le passé, Rafael a occupé un poste de chercheur à temps plein à l'A.T. Still Research Institute à Kirksville, aux États-Unis, la première université d'ostéopathie fondée en 1892. Il a également été chargé de la supervision des mémoires de fin d'études à l’University College of Osteopathy à Londres, la première université d'ostéopathie en Europe.

Son parcours personnel l'a conduit à explorer les médecines traditionnelles, complémentaires et intégratives, à collaborer avec des femmes-médecine et des hommes-médecine Lakota, membres d'une tribu amérindienne, ainsi qu'avec des guérisseurs Shipibos, issus d'une tribu de l’Amazonie péruvienne. Lors de ses interactions avec les patients, il a observé des changements significatifs au-delà des aspects purement biomécaniques, parfois associés à des traumatismes anciens.

Il est essentiel de prendre en compte les croyances socioculturelles des patients concernant leurs représentations du concernant du corps dans la santé et la maladie. Lorsque ces croyances se rapprochent de celles des médecines traditionnelles, complémentaires et intégratives, une importance accrue est accordée à la dimension spirituelle en santé. Les ostéopathes ont historiquement adopté une approche intégrative centrée sur la personne, tenant compte non seulement des symptômes physiques, mais aussi de l'expérience individuelle de chaque patient en fonction de son système de croyances socioculturelles.

Certains principes et pratiques historiques de l'ostéopathie, toujours utilisés de nos jours et appréciés par nos patients, sont hérités de ces médecines traditionnelles, complémentaires et intégratives. Cependant, les professionnels cherchant à se former sur ces sujets sont souvent confrontés à un manque d'informations fondées sur des preuves et à un discours peu critique. Cela soulève des questions éthiques pour les ostéopathes souhaitant prendre en charge leurs patients de manière holistique, en tenant compte de leurs attentes et valeurs spécifiques.

Pour encourager un changement dans cette dynamique, Rafael a co-écrit avec le Dr Jerry Draper-Rodi et le Dr Francesco Cerritelli les premiers articles scientifiques sur l'influence socioculturelle dans les thérapies manuelles. Ces articles abordent la nécessité de contextualiser nos modèles historiques en ostéopathie à la lumière des données scientifiques actuelles, en tenant compte de l'expérience vécue par les patients.

Publier dans une revue scientifique implique de présenter de manière claire, rationnelle et opposable chaque sujet, afin de favoriser l'esprit critique des professionnels. Cela correspond à la compétence 5.4 du Décret n° 2014-1505 du 12 décembre 2014 relatif à la formation en ostéopathie, qui encourage l'observation, la formalisation et l'explication des éléments de la pratique professionnelle.

Cette approche d'Evidence-Informed Practice (EIP), adoptée dans toutes les professions de santé en Occident, vise à améliorer l'ensemble des pratiques professionnelles et, par conséquent, la qualité des soins prodigués aux patients, tout en assurant une prise en charge éthique basée sur les données scientifiques.

Rafael Zegarra-Parodi est l'auteur principal de quatre articles scientifiques de grande importance dans le domaine des thérapies manuelles, portant sur les principes et les pratiques historiques en ostéopathie. Le premier de ces articles propose d'intégrer la dimension existentielle/spirituelle dans le modèle biopsychosocial de la santé, afin d'optimiser l'alliance thérapeutique en tenant compte des croyances socioculturelles des patients. Le deuxième aborde spécifiquement, du point de vue des neurosciences, l'héritage culturel autochtone, tel qu'observé par A.T. Still et réintégré en 2002 dans les principes ostéopathiques contemporains. Le troisième article propose une feuille de route pour évaluer l'intérêt clinique des principes ostéopathiques historiques dans la pratique actuelle. Enfin, le dernier, co-écrit avec le Dr David Dupuis, anthropologue et chercheur à l'INSERM, offre une perspective anthropologique sur les principes historiques, contribuant ainsi à développer une approche culturellement sensible dans les soins de santé.

Rafael a également joué un rôle crucial dans la création d'une collection d'articles scientifiques intitulée "Contemporary perspectives on historical osteopathic principles" en collaboration avec l'International Journal of Osteopathic Medicine (IJOM), principale revue scientifique de la profession. Cette collection vise à mettre à disposition de l'ensemble de la profession un cadre scientifique composé de dix articles et éditoriaux, valorisant ainsi les principes et les pratiques historiques plébiscités par les patients.

Les expériences multiculturelles de Rafael en tant qu'enseignant aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France l'ont amené à développer un modèle pédagogique novateur, notamment avec le modèle #NATIVE, présenté dans des congrès scientifiques. Ce modèle encourage les praticiens à réfléchir sur leur interprétation clinique des perceptions palpatoires, notamment celles associées aux techniques manuelles intéroceptives, afin d'améliorer leur efficacité clinique. Proposer des formations continues aux professionnels de santé implique une évaluation objective des compétences acquises, conformément aux exigences du FIFPL. Pour ce faire, des auto-questionnaires spécifiques ont été développés, permettant à chaque ostéopathe de réfléchir de manière critique sur sa pratique clinique et de contribuer à son développement professionnel continu.

L'équipe des formateurs de BMS Formation s'est enrichie de nouvelles compétences issues de divers horizons socioculturels, avec l'arrivée d'ostéopathes engagés dans l'enseignement, la formation continue et le secteur associatif. Cela permet à BMS Formation, organisme certifié Qualiopi, de proposer sept formations continues, dont quatre en présentiel, une en classe virtuelle et deux FOAD en e-learning, permettant aux ostéopathes de développer les compétences nécessaires pour mieux accompagner leurs patients dans un contexte multiculturel.